Amylose AL

Les amyloses AL sont liées principalement aux gammapathies monoclonales (appelées également MGUS) et aux myélomes (Maladie Kahler).

Les gammapathies monoclonales sont très fréquentes et touchent environ 10% des patients de 60 ans. Ces gammapathies se compliquent heureusement rarement d’amylose car seuls certains types d’immunoglobulines peuvent former des fibrilles amyloïdes. Il s’agit des chaînes légères Kappa et Lambda. Les amylose AL représentent environ 60% des cardiopathies amyloïdes.

Le diagnostic de gammapathie monoclonale ou de myélome se fait par l’authentification de la production en excès d’immunoglobuline dans le sang et dans les urines. Différentes techniques et tests sont utilisés pour dépister et/ou quantifier cette surproduction (cf. étude des immunoglobulines).

Vous êtes ici : Accueil Amylose AL