Diagnostic de l'amylose AL

Au laboratoire d’immunologie, nous pouvons détecter dans le sang une immunoglobuline produite en excès et la quantifier. Nous pouvons également doser les chaînes légères d’immunoglobulines dans le sang et les détecter dans les urines.

Pour cela, nous utilisons des techniques de migration des protéines dans un champ électrique (électrophorèse) et des techniques dites « immunologiques » : immunofixation, immunonéphélémétrie. Ces différentes techniques sont complémentaires et permettent le diagnostic et le suivi sous traitement de l’amylose. En effet, le succès du traitement s’accompagne d’une diminution de l’immunoglobuline et/ou de la chaîne légère libre associée(s) à la maladie.

Vous êtes ici : Accueil Espace patient Le diagnostic Amylose AL