Scintigraphie myocardique aux diphosphonates

En cas de suspicion d'amylose, une série d’examens doivent être pratiqués afin d’affirmer ou non la présence de dépôts de substances amyloïdes.

Un examen histologique positif est nécessaire pour établir avec certitude le diagnostic d’amylose. En cas d’examen histopathologique négatif, on ne peut exclure la maladie car les dépôts amyloïdes ont une distribution aléatoire. L’équipe médicale pourra alors être amenée à réitérer les biopsies (dans le même organe ou s’orienter vers d’autres).


Thumbnail image Amylose systémique sénile probable chez une patiente de 91 ans découverte au décours d’une décompensation cardiaque gauche. La scintigraphie myocardique au HMDP montre une forte fixation du traceur au niveau du myocarde. L'analyse du gène à la transthyrétine est normale. Il est décidé devant l'âge de la patiente de ne pas faire de biopsie cardiaque. Le diagnostique d'amylose sénile est très probable. 
Thumbnail image Amylose systémique sénile chez une patiente de 73 ans suivi pour une cardiomyopathie hypertrophique concentrique depuis plusieurs années. La scintigraphie myocardique au HMDP montre également une forte fixation du traceur au niveau du myocarde. Notez que sur la tomographie cardiaque, la couleur rouge correspond à la fixation du traceur et indique la présence de dépôts dans toutes les parois du myocarde.

 

 

 

Vous êtes ici : Accueil Espace patient Faire le diagnostic de l'Amylose Les examens nécessaires pour le diagnostic Examens pratiqués dans le cadre de l'amylose Scintigraphie myocardique aux diphosphonates