Electrocardiogramme

L’électrocardiographie est un examen qui permet de mesurer les courants électriques responsable de l’activité musculaire cardiaque. En pratique, il est réalisé grâce à des électrodes placées sur la peau et reliées à un appareil, l’électrocardiographe. Celui-ci enregistre les courants électriques du cœur. L’examen ne dure que quelques secondes environ et le résultat de l’examen est directement imprimé sur papier. 

Cet examen rapide et indolore permet de voir s’il existe un certain nombre d’anomalies électriques. Il permet notamment de :

mesurer la fréquence cardiaque

diagnostiquer un trouble du rythme cardiaque (fibrillation auriculaire, flutter, …) ou de la conduction cardiaque qui sont fréquemment observés chez les patients atteints d’amylose

témoigner d’un antécédent d’infarctus ou d’un pseudo-infarctus (anomalie observée dans l’amylose qui permet fréquemment de faire le diagnostic).

Certaines anomalies sont classiquement décrites dans les amyloses (microvoltage des QRS, des QRS fragmentés et des troubles de la conduction à l'étage auriculoventriculaire). Ces anomalies peuvent orienter le diagnostic. 


Electrocardiogramme d'un patient avec amylose AL Electrocardiogramme d'un patient atteint d'une amylose AL. Présence d'un microvoltage dans les dérivations standards (D1 à AVF) et d'un aspect de pseudo-infarctus dans les dérivations précordiales (V1-V6).