Echocardiographie

L’échocardiographie est un examen essentiel pour le cardiologue. Il est réalisé à l’aide d’une sonde à ultrasons recouverte d’un gel spécial et reliée à un échocardiographe. Celui-ci enregistre l’ensemble des mesures effectuées par le cardiologue. Cet examen d’une durée de 10 à 45 minutes est totalement indolore.

Cet examen  permet de :

visualiser et mesurer les différentes structures anatomiques du cœur (oreillettes, ventricules, septum et valves cardiaques). Une hypertrophie cardiaque correspondant à un épaississement des parois du cœur est fréquemment observée dans l’amylose cardiaque.

estimer l’efficacité de la pompe cardiaque. Une diminution de la contractibilité et/ou de la cinétique cardiaque est souvent observée dans l’amylose cardiaque. En effet, l’infiltration de fibres d’amylose dans le myocarde provoque une rigidification des structures anatomiques du cœur et une mort des cellules musculaires.

estimer les flux de sang au travers des différentes cavités du cœur. Une anomalie lors du passage du sang d’une cavité cardiaque à une autre peut ainsi être détectée. En particulier, le cardiologue détectera la présence d’une hypertension artérielle pulmonaire ou une valvulopathie.

 


 Echocardiographie d'une amylose systémique sénile chez un patient de 75 ans

Amylose systémique sénile chez un patient de 75 ans hospitalisé pour décompensation cardiaque droite. Le patient a présenté plusieurs épisodes similaires les années précédentes. Antécédents de chirurgie des canaux carpiens et de pontages aortocoronaires dix ans auparavant. Pas d’antécédent familial particulier. L’examen clinique trouve d’importants signes cliniques d’insuffisance ventriculaire droite. Pas de signe de neuropathie. Le NT-proBNP et la troponine sont élevés.

À l’échocardiographie transthoracique : importante hypertrophie du ventricule gauche (VG) (parois > 17 mm) et du ventricule droit (VD) et profil transmitral restrictif en Doppler pulsé traduisant une élévation importante des pressions de remplissage du VG. La fraction d’éjection est mesurée à 45 % (peu altérée) mais le 2D-strain trouve une altération importante de la déformation longitudinale –10,5 % (normale : < −20 %).

Le dosage des chaînes libres est normal ainsi que l’analyse du gène de la transthyrétine. La biopsie des glandes salivaires sera normale. Une biopsie myocardique sera réalisée et confirmera le diagnostic d’amylose à transthyrétine. L’analyse du gène TTR sera normale. Le diagnostic d’amylose sénile systémique est retenu. L’évolution sera marquée par un passage en flutter atriale (ablation) et des épisodes de FA (anticoagulation et traitement par amiodarone), des épisodes de syncopes en rapport avec un BAV de haut degré justifiant la pose d’un pacemaker. Le patient décédera quelques mois plus tard d’insuffisance cardiaque réfractaire.

Vous êtes ici : Accueil Espace patient Faire le diagnostic de l'Amylose Les examens nécessaires pour le diagnostic Examens pratiqués dans le cadre de l'amylose Echocardiographie