Engourdissement ou fourmillement des mains et syndrome du canal carpien

Engourdissement ou fourmillement des mains dans l'amylose : et si c'était le canal carpien?

Les sensations d’engourdissement ou de fourmillements des mains sont très évocatrices sur syndrome du canal carpien. Ces signes de fourmillements, ou de sensation d’engourdissement touchent la main plus précisément : le pouce, l’index et le médius, Les sensations peuvent laisser rapidement placent à des douleurs qui peuvent parfois s’étendre vers l’avant-bras et le coude. L’atteinte des 2 mains est très fréquente. Le plus souvent, ces signes apparaissent la nuit et peuvent vous réveiller en deuxième partie de nuit (vers 3h du matin). Ils disparaissent le plus souvent en secouant la main pendant quelques minutes.

Il est important de consulter car en l’absence de traitement l’atteinte des fibres motrices peut entrainer une diminution de la force de préhension du pouce avec un lâchage des objets source de handicap dans la vie quotidienne.

L’examen réalisé par votre médecin va permettre d’objectiver des signes objectifs du syndrome du canal carpien avec un trouble de la reconnaissance des petits objets les yeux fermés, une diminution du volume musculaire à la base du pouce. Des manœuvres comme, la pression du nerf médian ou la mise en flexion forcée du poignet, peuvent déclencher l’apparition ou l’accentuation des troubles. Un électromyogramme est souvent réalisé pour confirmer le diagnostic.

Ce syndrome correspond à la compression du nerf médian dans le poignet dans le canal carpien. Ce canal est inextensible et il contient le nerf médian et des tendons qui sont entourés de synoviale. Ce nerf assure l’innervation sensitive des pulpes du pouce, de l’index et du majeur et l’innervation motrice de certains muscles du pouce, les muscles thénariens.

En cas d’amylose, les fibrilles amyloïdes se déposent dans la synoviale qui augmente d’épaisseur. Le contenu du canal augmente de volume alors que le canal est inextensible. Les éléments constituant le canal se retrouvent comprimés. Le premier élément comprimé et le plus fragile est le nerf médian. Le passage de l’influx électrique est diminué et les premiers symptômes de la maladie apparaissent et progressent au fur et à mesure que les dépôts augmentent.

L’amylose n’est pas la seule maladie a être responsable du canal carpien ; il y a aussi l’hypothyroïdie, le diabète, la polyarthrite rhumatoïde… et les travailleurs utilisant beaucoup leur poignet.

Important à savoir :

L’atteinte du canal carpien dans l’amylose peut précéder l’atteinte cardiaque de plusieurs années. Il est très fréquent de retrouver dans les antécédents d’un patient atteint de cardiopathie amyloïde une intervention bilatérale pour syndrome du canal carpien 5 à 10 ans avant les premiers symptômes.

Vous êtes ici : Accueil Espace patient Les symptômes de l'Amylose Engourdissement ou fourmillement des mains : le canal carpien?